FIFA : Blatter sur le gril (complément)

Mondial/Can - FIFA

La décision du TAS de Lausanne de blanchir le qatari Mohamed Bin Hammam (vice-président de la FIFA et président de la confédération asiatique) suspendu à vie par le "système Blatter" met l'actuel président de la FIFA en grande difficulté. Les élections présidentielles qui ont porté au pouvoir le Suisse Blatter pourraient être invalidées et Mohamed Bin Hammam pourrait se représenter. Mais la Fifa a officiellement exprimé son "inquiétude" après la décision du TAS.

Devançant une décision allant à son encontre sur cette affaire, la FIFA a actionné la Confédération asiatique confié par intérim au Chinois Zhang Jilong, pour suspendre pour 30 jours Bin Hammam à la suite d'un audit des finances. Une manoeuvre qui n'a pas échappé aux observateurs. En Allemagne, la classe politique et le milieu du football tirent à boulets rouge sur Blatter. "L'air devient de plus en plus rare pour M. Blatter. Je ne peux pas m'imaginer qu'il puisse rester en poste", a déclaré  le président du Bayern Munich Uli Hoeness.

 
микрозайм на карту