FIFA : La Dame, la CAF et les escrocs (ABL)

Eco/Medias - MEDIAS

Le président de la CAF, Issa Hayatou avait suscité et obtenu de l’assemblée générale, un article sur la cooptation (2 membres). Il s’agissait dans son esprit de permettre aux femmes d’intégrer le Comité Executif de l’instance africaine. Pour des raisons inconnues, Issa Hayatou a tourné casaque et introduit deux « escrocs » connus des services de la FIFA pour avoir été suspendus. Ainsi, Lydia Nsekera (présidente de la Fédération Burundaise de Football) n’a pas bénéficié de cet amendement. Elle n'a pas perdu au change. Elle vient d'être récompensée par la FIFA de Blatter qui a fait d'elle la première dame à siéger au Comité Exécutif.

 
микрозайм на карту