ALG : Le FCP ne veut plus de Mahfoud Kerbadj

Maghreb - MAURITANIE

Le Forum des présidents des clubs professionnels (FCP), réuni en séance ordinaire, par la voix de son président Abdelkrim Yahla a fustigé la gestion de la Ligue professionnelle dirigée d’une manière chaotique et arbitraire par Mahfoud Kerbadj. «Cette ligue n’a pas du tout répondu aux attentes des clubs. Nous dénonçons également l’arbitrage qui a été catastrophique et qui a engendré des actes de violence», a souligné Abdelkrim Yahla qui compte saisir le président de la LFP pour provoquer une AG extraordinaire. « Il me suffira de recueillir les signatures des deux tiers des présidents, et cela devrait se réaliser rapidement. D’autre part, nous avons demandé une audience auprès du MJS et nous attendons sa réponse. D’ores et déjà, nous avons désigné sept personnes pour siéger avec le ministre. Il s’agit de moi-même et MM. Hannachi, Madane, Lahlou, Laïb, Medouar et Zetchi», a précisé le président de la FCP très remonté contre le cumuluard de la fédération Mohamed Raouraoua qui se trouve actuellement à Budapest avec quelques privilégiés : « le professionnalisme à l’Algérienne est un échec" a estimé Abdelkrim Yahla qui "regrette la fuite en avant des responsables du football national ».

Une plate forme plate-forme des revendications va être exposer au ministre par la FCP avec notamment : l’interprétation des subventions de l’Etat, la concession des stades qui pourraient être loués aux clubs le jour des rencontres officielles ainsi que l’association des présidents au débat sur le problème de la violence. Il est également prévu de proposer que seuls deux clubs soient relégués au lieu de trois actuellement. Enfin, Yahla a estimé que tous les clubs étaient déficitaires et que si la loi était appliquée, toutes les formations actuelles seraient dissoutes.

 
микрозайм на карту