CIV : Benouza fait des émules à Abidjan

Afrique - CÔTE D IVOIRE

Ce n'est pas seulement en Algérie que les penalties coûtent chers au sens propre et au figuré. L'arbitre tricheur algérien, badgé FIFA, Mohamed Benouza a fait des émules en Afrique après avoir "essaimé" dans son pays.

Selon Abidjan.net, " l’Africa Sports d’Abidjan (2e, 14 points+3) recevait le Sewé Sport de San Pedro (1er, 14 points+4), au stade Robert Champroux pour le compte de la 10e journée de la L1. Pour ce match au sommet de la poule A, la commission centrale des arbitres a désigné comme arbitre central Sinko Bienvenu assisté de Yéo Songuifolo et Akomian Kimou. Le commissaire au match était Kouakou Koffi Benjamin et le 4e officiel, Diomandé Karim. Les Aiglons soutenus par leurs supporters, les MAM, multipliaient les assauts dans le camp des Portuaires, sans toutefois se montrer dangereux. Mieux en place et alliant technique et rapidité, Zougoula Kévin et ses amis du Sewé, procédaient par contres. Comme les Aiglons, les Portuaires ne parvenaient toutefois pas à tromper la vigilance du portier adverse, Okoua Christian pourtant très approximatif dans ses relances. C’est tout naturellement que les deux équipes regagnaient les vestiaires à la pause sur un triste score de zéro but partout.

A la reprise, l’arbitre Sinko Bienvenu va être la fausse note pour les deux équipes. Devant l’incapacité des équipes à trouver la faille, il va accorder deux penalties discutables. D’abord, à la surprise des supporters vert et rouge, il siffle un penalty pour l’Africa à la 65e minute. Un penalty consécutif à une faute - estime l’arbitre central et en désaccord avec son assistant Yéo Songuifolo qui n’a rien vu - sur Konaté Tiémoko (65e) qui s’est laissé tomber dans la surface de réparation. Konaté se fait justice et transforme le tir (1-0 pour l’Africa). L’on voyait l’Africa empocher les trois points de la partie, mais c’était sans compter avec Sinko Bienvenu. Dans les arrêts de jeu (90+4), il accorde un penalty au Sewé, suite à un corner suivi d’un cafouillage dans la surface de l’Africa. Les supporters vert et rouge crient au vol, menacent, jettent des projectiles. Rien n’y fit. Halidou Garba transforme le coup de pied de réparation et remet les deux équipes à égalité (1-1). Pas une seconde de plus et Sinko siffle la fin de la rencontre. Une rencontre qu’il a terni par sa mauvaise prestation. Le match se serait terminé par un 0-0 que personne n’aurait crié au scandale. Le Sewé au finish, reste leader de la poule A devant l’Africa".

 
микрозайм на карту