ALG :Belloumi et Serrar ne sont pas députés

Maghreb - La gazette du Maghreb

Selon le radar de Liberté, les personnalités sportives, candidats aux législatives algériennes, ont été battus à plate couture. Belloumi Lakhdar, la star nationale des années 1980, est sifflée hors jeu par les habitants de Mascara. Même score pour Abdelhakim Serrar à Sétif. Le patron de l’Entente a bu la coupe jusqu’à la lie. Son collègue d’El-Eulma a essuyé un cuisant revers. La tannée prise par ses trois sportifs montre que les Algériens n’aiment pas le cafouillage entre sport et politique. Certains observateurs estiment qu’ainsi les candidats qui auraient payé le prix fort pour être classés tête de liste dans plusieurs formations politiques agréées récemment n’ont pas obtenu les voix qui leur permettent d’accéder à l’hémicycle.

 
микрозайм на карту