AFR - C2 : La CAF remet les Maliens à Bamako

Afrique - C2

Les huitièmes de finale de la Coupe de la CAF (C2) se disputent ce week-end avec comme objectif une qualification au prochain tour de cadrage.
Après avoir été délocalisées à cause de la situation qui prévaut au Mali, les deux équipes de la capitale, le CO Bamako et le Real ont été finalement été autorisées par la CAF à évoluer au stade Modibo Keita. Un revirement qui a redonné le sourire à l’entraîneur du COB, Sékou Seck dit « Bako» qui croit plus que jamais à la qualification devant les égyptiens de l’ENPPI grâce au but inscrit à l’extérieur. En revanche, la tâche est bien plus ardue pour le Real qui doit remonter un handicap de trois buts devant les Marocains du Wydad. Ces derniers voyagent très bien depuis l’arrivée du coach Benito Floro.

Le second représentant marocain, Meknès a laissé au repos ses cadres Bayoud, Zahid, Ben Kassou, El Oualji contre le Moghreb de Fès (0-0) pour mieux appréhender le match contre l’Asec Abidjan. Le nul obtenu chez les ivoiriens (1-1) lui offre une belle occasion de continuer l’aventure. Idem pour le finaliste de la saison passée, le Club africain de Tunis qui a battu à l’aller le Royal Leopards (1-0). Enfin, les autres rencontres : Interclube - El Amal, Black Léopards-Warri Wolves, Léopards-Heartland et Al Ahly Shandy-Simba sont indécises.

 
микрозайм на карту