ALG : Mohamed Laïb répond à Belaïd Lacarne

Eco/Medias - PRESSE

Selon le quotidien sportif Le Buteur, la sortie médiatique de Belaïd Lacarne, président de la DTNA de la FAF, dans les colonnes d’El Heddaf (en langue arabe) où il a reconnu les erreurs de Benouza, n’a pas pour autant convaincu les dirigeants de l’USMH. Le président du club, Mohamed Laïb, nous a joint pour répondre à Lacarne : «L’intervention de Lacarne dans la presse, n’a convaincu personne à El Harrach. Quand il affirme qu'un arbitre est un être humain et qui peut se tromper, cela est vrai, mais pas souvent au profit des mêmes équipes. Quand les arbitres se trompent au profit des adversaires de l’USM El Harrach, comme cela été plusieurs fois cette saison, Lacarne a toujours trouvé des justifications en se référant à des règlements qu'il interprète comme cela lui convient, juste pour couvrir ses protégés. Pourtant, plusieurs fois cette saison on l’a saisi par des rapports et il n’a rien fait. Et quand c'est au profit de l’USMH, il se précipite pour suspendre l’arbitre. Non, Monsieur Lacarne, les Harrachis ne sont pas des novices et vous ne pouvez pas tromper les millions de téléspectateurs qui ont assisté en direct au scandale du match ESS-USMH et qui ont bien vu que les erreurs de Benouza étaient préméditées. Donc, il ne sert à rien de cacher le soleil avec un tamis.»