ALG : Les vérités de Laïb sur Raouraoua

Eco/Medias - INTERNET

Le président de l’USM.Harrach, Mohamed Laïb dans un entretien accordé au Buteur a fait part de sa déception et du comportement scandaleux de l’arbitre international, Mohamed Benouza,

à la suite de la défaite de son équipe en demi-finales de la Coupe d’Algérie devant Sétif (2-3). « Benouza a été chargé d’une mission et il a exécuté les ordres. Raouraoua et ses adjoints sont à l’origine de ce scandale. L’USMH est victime de ces dirigents qui ont tout prévu pour que notre équipe ne passe pas en finale. J’en suis convaincu ».

L’emblématique président du club Harrachi qui a été aux affaires du football national durant plusieurs années est revenu sur des anomalies précédant la rencontre .« Le tirage au sort n’a pas été effectué de façon réglementaire. D’habitude, ce sont les présidents des clubs concernés qui tirent les boules en présence du président chargé de l’organisation de la Coupe d’Algérie. Cela n’a pas été le cas. Le tirage des boules a été fait par le secrétaire général de la FAF. C'est une première».

Mohamed Laïb s’est ensuite interrogé sur la sanction qui a frappé l’arbitre international, Haïmoudi. « A mon avis, on a tout fait pour avoir une finale CRB-USMA. Mais comme Haïmoudi n’a pas voulu marcher dans la stratégie, il a été sanctionné pour avoir déjoué les plans des responsables et en quarts de finale, l’USMH a battu l’USMA. Benouza n’est qu'un élément à qui on a confié une mission, celle de saboter l’USMH. Je n’incrimine pas uniquement l'arbitre mais aussi et, surtout, ceux qui lui ont ordonné de faire cette sale besogne.»

 
микрозайм на карту