Le Journal de la CAN (B. Nazim)

Mondial/Can - CAN

Envoyé spécial à Libreville: B. Nazim

 

Deux Rois à Libreville, Mswati  III du Szwaziland et  Pelé

Invités par le president du Gabon Ali Bongo à assister à la finale de la CAN entre la Côte d’Ivoire et le Ghana, deux Rois se sont croisés à Libreville. Il s’agit d’un vrai : Mswati III du Zwaziland, en tenue traditionnelle et Pelé dont le titre lui a été décerné par la planète football.  Le souverain Mswati III espère voir un jour son royaume représenté à la CAN. Plusieurs Chefs d' Etats et de gouvernements sont à Libreville, parmi eux le Chef de l'Etat Ivoirien, Alassane Dramane Ouattara dont ce sera la première visite au Gabon depuis son élection à la tête de la Côte d'Ivoire, le 21 mai 2011. Il  est prévu une visite de recueillement au mausolée du défunt Président Omar Bongo Ondimba, dans la province du Haut-Ogooué

La finale Zambie - CÔte d'Ivoire diffusée pour la première fois sur  RFI – France

La finale de la CAN, entre la Côte d`Ivoire et la Zambie dimanche au stade de l’Amitié à Libreville, sera diffusée pour la première fois par Radio France Internationale (RFI) sur son antenne parisienne (89 FM). La Radio française, dimanche, a l`habitude de diffuser la finale de la CAN, mais uniquement sur ses antennes africaines. Pour la diffusion du match l`antenne est ouverte vingt minutes avant le coup d’envoi prévu à 20h30 et restera en direct depuis Libreville jusqu`à la fin de la cérémonie de remise du trophée présidée par El Hadji Issa Hayatou au capitaine de l`équipe victorieuse. Comme de tradition, RFI, cette fois aussi, a couvert la CAN avec plusieurs envoyés spéciaux.

L’arbitre algérien Djamel Haïmoudi  a-t-il été victime d’une cabale ?

L’arbitre international algérien badgé FIFA, Djamel Haïmoudi a-t-il été victime d’une cabale ? Considéré comme l’un des trois meilleurs arbitres africains, il a été accusé à tort par les medias étrangers d’avoir donné deux cartons jaunes au Malien Maïga. Bien sûr, il a été blanchi par la Commission d’arbitrage de la CAF après avoir visionné le match mais comme l’a souligné un ex-arbitre international : « le coup était parti. Et il ne pouvait être retenu psychologiquement pour la finale». Ce qu’il faut retenir de cette histoire : les medias, ceux-là même qui l’ont accusé n’ont pas cru utile de faire une mise au point. Le choix du Sénégalais Bada Sene n’a pas soulevé de vagues. Il est dans le top 5 des meilleurs arbitres africains.

Le trophée ira à Abidjan ou à Lusaka, l’Egypte n’a gardé qu’une copie

La coupe en plaqué or, qui a fait son apparition lors de la CAN 2002 au Mali, entame sa 5e édition. Pour sa première mise en service, la nouvelle coupe qui se présente sous la forme d’une tour qui supporte un globe sur lequel est incrusté l'Afrique a été remportée par le Cameroun. Depuis, elle n’a pas trop voyagé. Remportée par la Tunisie en 2004, elle est restée en Egypte durant les trois éditions suivantes. Contrairement au Ghana (1963, 1965, 1978), qui fut le premier pays à garder définitivement le trophée "Abdallah Salem", du nom du premier président de la CAF, et le Cameroun qui a gardé celui de l’Unité Africaine après ses trois sacres (1984, 1988 et 2000). L’Egypte devra « se contenter » d’une copie. L’original passera une année à Abidjan ou à Lusaka avant de rejoindre l’Afrique du Sud en 2013, où il sera à nouveau remis en jeu.

 
микрозайм на карту