FIFA : La Suisse, Blatter, Sion et le TAS

Menacée de suspension de la FIFA, si elle ne sanctionnait pas Sion, coupable de non respect d'interdiction de recrutement, d'ici le 13 janvier 2012, la Fédération suisse de football a annoncé qu'elle envisageait de contester cette décision devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).  A signaler que c'est la Suisse qui avait permis à Joseph Blatter de devenir président de la FIFA en 1998 en lui accordant une dérogation alors qu'il n'était pas membre du bureau fédéral.
 
микрозайм на карту