CAM : La drôle de journée de Samuel Eto'o

Le capitaine des Lions indomptables Samuel Eto’o n’a pas été tendre avec les membres de la Fecafoot lors de son audition par le Conseil de discipline pour l’affaire de l’annulation du match contre l’Algérie.

Selon Camfoot, il n’a pas mâché ses mots en croisant Francis Mveng, l’un des vice-présidents de la Fécafoot. Il l’a même menacé de porter plainte contre lui et lui a lancé : « Des voleurs ! » devant  une armée de journalistes, photographes et cameramen. Puis ne voulant pas attendre devant la salle des auditions, il a pris  une chambre d’hôtel « pour se reposer ».

A midi, il est allé au restaurant pour le déjeuner, en attendant d’être appelé. Entre temps, Patrick Ebodé Tsanga, le responsable de la cellule juridique, a été auditionné en premier comme représentant de la Fécafoot, puis, Blaise Omgba, le directeur des Sports de haut niveau, qui représentait le ministre des Sports à Marrakech, et Francis Mveng. Denis Lavagne, l’entraîneur des Lions Indomptables, et Martin Ndtoungou Mpilé, son adjoint, assis depuis le matin, sont rentrés dans la salle à 13h30, pour ressortir après une heure de temp

14h30. Abdoulaye Ado, l’un des membres de la commission, se pointe à la porte et fait appel à Benoît Assou Ekotto, ou son représentant. Personne ne se présente. C’est le tour d’Enoh Eyong, lui aussi absent. L’on apprend qu’il a le même avocat que Samuel Eto’o. Le capitaine des Lions appelé, s’est présenté avec ses avocats. Mais surtout avec Benoît Angbwa, son coéquipier. L’audition dure de 14h48 à 17h30. Samuel Eto’o est conseillé par ses avocats de ne pas faire de déclaration à la presse. Fin de la journée pour Samuel Eto’o, qui quitte l’hôtel Mont Fébé. Il est stoppé à l’entrée, par des fans, qui lui témoignent leur soutien, malgré la présence d’une forte escouade de forces de l’ordre, ont attendu toute la journée.

 
микрозайм на карту