CAM : La Fecafoot charge Samuel Eto'o

L’annulation du match international amical avec l’Algérie le 15 novembre est un complot fomenté par le capitaine de l’équipe nationale du Cameroun, Samuel Eto’o, contre la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) et le ministère des Sports et de l’éducation physique (MINSEP), selon un document de la FECAFOOT.

"Certains points amènent à penser que l’avortement du match Algérie — Cameroun a été prémédité et que le capitaine de l’équipe a été manipulé pour déstabiliser la Fédération et le ministère des Sports", indique le  document à la suite de la demande du secrétaire général de la Présidence de la République qui a aussi exigé une enquête afin de déterminer les responsabilités dans cette affaire.

La FECAFOOT accuse formellement certains cadres de l’équipe à l’instar de Makoun, Kameni et Enoh Eyong le vice-capitaine, d’avoir incité leurs coéquipiers à refuser de se rendre à Alger, en raison des revendications portant sur le paiement des primes de présence.

Mais, les charges les plus graves accablent Samuel Eto’o. La correspondance mentionne "le refus d’encaisser les primes quand le ministère des Sports les a mises à disposition à Marrakech, et l’obstination à persister dans une position aux conséquences extrêmement graves, l’absence fortuite du capitaine de l’équipe pour déférer à une convocation au tribunal à Barcelone (Espagne) sur permission, et ses instructions par téléphone à ses quatre principaux coéquipiers".

La correspondance évoque aussi "les confidences du capitaine de l’équipe à certains dirigeants sur sa rancœur envers le ministre des Sports et le président de la FECAFOOT, coupables d’avoir écrit d’après lui au Premier ministre pour demander un changement de capitanat".

Le document apporte trois autres précisions sur Samuel Eto’o : "l’agent de match de la Fédération, pour sauvegarder sa réputation vis-à-vis de la Fédération algérienne, a proposé d’effectuer un virement à partir de son compte vers le compte du capitaine de l’équipe du montant des primes afin que ce dernier les redistribue aux joueurs. Le capitaine a donné son accord, mais s’est ensuite rétracté en avançant des arguments fiscaux".

 

 

 

 
микрозайм на карту