CAN 2012 : Le Cocan veut choyer la presse

Mondial/Can - CAN

Le Comité d’organisation de la CAN 2012 au Gabon a indiqué que la presse reste au centre de ses préoccupations, assurant avoir pris des dispositions pour ’’faciliter une bonne couverture de l’évènement le plus important en Afrique’’ aux journalistes. ’’Il ne peut pas y avoir une bonne CAN sans une bonne présence de la presse’’, a dit Jules Marius Ogouebandja, haut commissaire chargé de l’organisation de la CAN au Gabon qui est directement sous l’autorité du président Aly Bongo Ondimba.

L’entrée au Gabon, l’hébergement des journalistes, la mise à disposition d’un réseau internet ainsi que des facilités pour le transport interne sont au centre d’un dispositif qui doit à terme permettre ’’aux 250 journalistes attendus d’avoir toutes les commodités pour bien faire leur travail’’, a assuré Moundzieoud Kumba Claude, porte-parole du COCAN.

’’Les journalistes peuvent déjà entamer leur formalité d’obtention de visa dès réception de leur lettre de validation, de leur demande d’accréditation’’, a signalé le porte-parole du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (COCAN) qui souligne qu’un visa commun sera émis pour ’’faciliter leur déplacement entre les deux pays [Gabon et Guinée équatoriale]’’.

Pour son hébergement, la presse bénéficiera de deux hôtels de 100 places à Libreville. Des hôtels ’’situés près du stade’’, en plus d’une salle de presse qui se veut la plus grande jamais installée en Afrique avec une capacité de ’’650 places’’, a ajouté M. Kumbe qui signale que ’’l’internet sera libre d’accès aussi bien dans les hôtels, les tribunes de presse, que dans la salle de presse qui fermera tous les jours de match à 2 h du matin’’.

En outre, un système de transport gratuit avec ’’un avion dédié’’ à la presse fait partie du dispositif d’accueil des journalistes qui pourront se rendre ’’tous les jours de match à Franceville et rentrer sur Libreville s’ils le désirent’’. Dans la seconde ville hôte de la compétition au Gabon, ’’des chambres d’hôtel ainsi que des chambres chez l’habitant’’ sont prévus pour les journalistes, qui pourront se rendre dans les villes d’hébergement des équipes par convoi pour suivre les entraînements. (APS-Sénégal)

 

 
микрозайм на карту