CAN : Les vérités d'Issa Hayatou

Afrique - CAF
Le président de la CAF, le Camerounais Issa Hayatou, a assuré qu'aucune équipe n'avait «volé sa qualification» à la prochaine CAN, et que les grandes équipes traditionnelles n'avaient pas été «assez fortes» pour se qualifier. Interrogé sur l'absence de plusieurs grandes nations comme l'Egypte, le Cameroun, le Nigeria ou l'Algérie pour l'édition 2012, organisée au Gabon et en Guinée équatoriale, le dirigeant a rétorqué : «C'est une CAN normale. C'est vrai que des grands noms n'ont pas été qualifiés, mais personne n'a volé sa qualification, personne n'a été lésé».

«Le niveau du football se nivelle vers le sommet en Afrique, a-t-il également avancé. Il y a un changement posi- tif, nous pouvons vous assurer que la qualité sera là.» Issa Hayatou a par ailleurs estimé que le délai de livraison des stades, «c'est le coup d'envoi». «Si on nous livre le stade le 20 janvier ou le 21 au matin, on sera heureux. Le jour de l'inauguration de la Coupe du monde en Italie (en 1990, ndlr), il y avait encore des bulldozers dans le stade de Milan», a-t-il rappelé.
 
микрозайм на карту