ALG : Le ministre Djiar charge Raouraoua

Eco/Medias - INTERNET
Le ministre algérien de la jeunesse et des sports, Hachemi Djiar, a tiré la sonnette d'alarme lors de l'ouverture solennelle de l'année universitaire sportive 2011-2012 en demandant de mettre un terme à la politique du «résultat immédiat et à tout prix, laquelle, a-t-il dit, n'a pas donné de résultats jusqu'ici». Le ministre a également relevé que le recours aux athlètes algériens évoluant à l'étranger ne pourra en aucun cas, constituer une solution aux problèmes du sport algérien «même si ses jeunes sont à remercier pour l'apport qu'ils ont donné.» Le cumulard de la fédération de football Mohamed Raouraoua qui se trouve actuellement à l'étranger appréciera. Le ministre visiblement agacé par la politique suivie par certaines fédérations dont celle du football (élimination de la CAN 2012 dans toutes les catégories) a préconisé le retour aux origines dans la formation de nouvelles générations qui porteront le flambeau su sport algérien». Le patron du MJS a indiqué que les cadres devront constituer le maillon fort dans cette formation. «Un conseiller en sport n'est pas un administrateur. Il faut réhabiliter nos techniciens dans leurs droits et les doter de moyens pour accomplir leur travail au niveau des fédérations, clubs et autres structures», a insisté Djiar qui a mis aussi l’accent sur la promotion des différentes écoles de base, académies de sport au niveau des régions, ainsi que de l'école nationale des jeux olympiques de Sétif.
 
микрозайм на карту