AFR : La Françafrique de Le Graët (M. Faouzi)

Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF) aime, semble-t-il l’Afrique. Il vient de lui faire un cadeau royal (sic) en nommant auprès d'elle un ambassadeur – histoire sans doute de relancer la Françafrique du ballon - : l'ancien international Marcel Desailly!
Pour une cata, c'en est une! Desailly a été champion du monde en 1998 sans jamais avoir compris la philosophie et l'éthique du sport qu'il pratiquait. Parce que d'origine ghanéeenne, il a essayé en 2008 de se faire embaucher à Accra comme entraîneur du Black Star. Il fut éconduit à juste titre.
Desailly sévit comme d'autres mondialistes tricolores sur Canal + . Il « distille » des commentaires qui battent les records d'indigence comme si leur auteur n'avait jamais aimé le foot. Le degré zéro de l'analyse. Du conformisme affligeant déversé avec des tonnes de préjugés et de lapalissades. Le tout servi par une voix d'adolescent pubère. De quoi couper le son sans remord ! Vous parlez d'un ambassadeur !
Précision : Desailly doit sa promotion parce qu'il « a été mesuré pendant l'affaire des quotas et des bi-nationaux » (dixit Le Graët). Traduisez : il avait choisi son camp, celui des dirigeants. L'Oncle Tom ?

Mis à jour (Jeudi, 06 Octobre 2011 18:23)

 
микрозайм на карту