ITW : Halilhodzic charge les journalistes

Eco/Medias - MEDIAS

Dans une interview accordée à l’Hebdo sportif français 10, le sélectionneur  de l’Algérie Vahid Halilhodzic a dressé le bilan de ses deux mois passés en Algérie avant la rencontre contre la Tanzanie le 3 septembre à Dar Es Salem. Tout n’est pas rose. Pour lui, la CAN 2012, c’est fini et, les journalistes en prennent pour leur grade. Extraits.

Question - Sur la position critique de certains internationaux dont Chaabane Merzekane : « Je ne m’en préoccupe pas. Chacun raconte ce qu’il veut »

Question - Sur le fait qu’en Algérie, le sélectionneur n’est pas le seul décideur : « (…) Il faut faire le tri. Mais ça vient surtout de certains journalistes ou d’autres personnes qui aiment donner des leçons. (…) Sans oublier que le championnat local est très faible .»

Question - Sur le recrutement des joueurs de la L1 France, Brahimi, Hamoun-, Tafer : «  Il n’y a pas de polémique. S’il veulent jouer pour l’Algérie, je suis preneur . (            …) S’ils ne prennent pas leur place en équipe de France, je suis preneur aussi. »

Question - Sur le cas de Ryad Boudebouz : « (…) Il ya des incompréhensions. On va les régler tranquillement et sereinement sans se précipiter. »

Question - Sur le composante de l’équipe d’Algérie : « (…) alors vu qu’il n’y a pas de grands joueurs au sein de cette équipe, j’ai surtout insisté sur l’esprit collectif. »

Question - Sur les objectifs à court terme : « Pour la qualification à la CAN 2012, c’est déjà fini. L’objectif est donc la qualification à la Coupe du Monde 2014. »

 

 

 
микрозайм на карту