FIFA : Bin Hammam accuse Valcke

Eco/Medias - INTERNET

Mohamed Bin Hammam, ex-président de la Confédération asiatique de football (AFC) radié à vie pour corruption, a accusé le secrétaire général de la Fifa Jerome Valcke d'influencer les décisions du comité d'éthique et de la commission d'appel de l'instance internationale.

"Le 25 juillet, deux jours après ma radiation à vie, M. Jérôme Valcke, copropriétaire de la Fifa, a envoyé une lettre aux membres de la Confédération caribéenne leur intimant d'admettre qu'ils avaient été corrompus sous peine d'ouvrir une enquête pour savoir si je les avais corrompus ou pas !", accuse le Qatariote. Et de produire une lettre, authentifiée par la Fifa, où M. Valcke ne demande pas exactement cela, mais réclame à tous ceux qui savaient quelque chose de se manifester.

"D'après les termes de la lettre, on peut voir qui a le pouvoir et qui décide dans le comité d'éthique (de la Fifa) ou dans la commission d'appel", souligne Bin Hammam.

"Je suis surpris par ces déclarations, a commenté Valcke, dans un communiqué transmis par la FIFA. Franchement, ceci est un peu bas. Les faits démontrent clairement que j’ai agi à la demande du vice-président de la commission d’éthique et en parfaite conformité avec le code éthique de la Fifa. Contrairement à ce que ces propos semblent vouloir laisser entendre, je ne dévie en aucun cas du cadre de ma fonction".

"MBH" a fait appel de sa sanction.

 
микрозайм на карту