ALG : L'avis d'un lecteur de Footafrique.com

Maghreb - La gazette du Maghreb

La Fédération des Amateurs en langue Française (FAF) chargé du football algérien a-t-elle intégré le cercle très restreint des membres de l'IFAB (International Football Association Board) qui, seule, a compétence de promulguer ou de modifier les lois du jeu de la FIFA ? Sinon comment expliquer que cette Auguste fédération qui a l'obligation statutaire de respecter et de faire respecter par ses membres, les lois du jeu, les viole outrageusement, notamment la loi 03 relative au nombre de joueurs. Cette dernière dispose comme suit:

"Tout match est disputé par deux équipes comprenant chacune onze joueurs au maximum dont l'un sera gardien de but. Aucun match ne peut avoir lieu si l'une des deux équipes dispose de moins de sept joueurs".

Décision N° 1: Sous réserve que les principes de loi 03 soient respectés le nombre minimum de joueurs est laissé à l'appréciation des associations membres.

Souffrant d'une déficience dans la compréhension de la langue française, nos illustres juristes faffiens (ndlr : sous la botte du cumulard et incompétent Mohamed Raoraoua) ont décidé que le maximum et le minimum étaient des nombres égaux, et depuis 2004 aucune rencontre ne peut débuter si l'une ou l'autre équipe se présente avec moins de onze joueurs. Ainsi, celle initiative d'une débilité effarante a valu une rétrogradation arbitraire à des dizaines de clubs.

Le plus inquiétant est dans le fait qu'aucune ligue ni aucun club n'ait réagi à cette situation bâtarde ... Trôner  sur un monde de profanes et d'incompétents procure à sa majesté cette sensation de puissance qui lui fait perdre tout sens de la mesure.

 

 
микрозайм на карту