ALG : Raouraoua et la CAN 2013 ? (BN)

Eco/Medias - ECONOMIE
Le départ annoncé du bonimenteur de la fédération algérienne Mohamed Raouraoua à la fin de l'année a-t-il poussé l'Algérie à présenter sa candidature à la CAN 2013 ? Est-ce l'inquiétude d'une nouvelle et humiliante élimination qui a contraint les dirigeants politiques à assurer une présence certaine des Verts à la CAN 2013 ? Ces interrogations et bien d'autres font suite à l'information parue dans deux journaux arabophones El Khabar et Ennahar mettant l'accent sur un éventuel feu vert du ministre de la Jeunesse et des sports Hachei Djiar pour l'organisation de la CAN 2013 après avoir apposé son refus.
Les deux quotidiens croient savoir que le ministre avait fait suivre normalement le dossier à sa hierarchie et qu' il sera étudié lors du prochain conseil des ministres présidé par le Premier Ministre Ahmed Ouyahia. Mais de toute évidence, la CAN 2013 ne sera ni plus ni moins qu'une compétition au rabais avec l'absence des stars africaines. Leurs clubs ont déjà averti qu'ils n'étaient pas question de les laisser partir, la Confédération Africaine (CAF) ne respectant le cycle des deux années. A signaler que l'Afrique du Sud s'est portée candidate tandis que le Maroc pressenti par la CAF, il a décliné poliment l'invitation se consacrant totalement à  l'organisation de la CAN 2015.
 
микрозайм на карту