AFC : Pas de remplacement de Bin Hammam

Eco/Medias - CHIFFRES

L'élection du successeur de Mohamed Bin Hammam, l'ancien président de la Confédération asiatique de football (AFC) radié à vie par la FIFA pour corruption présumée, n'aura pas lieu avant la fin mai 2012. Plusieurs pays membres de la Confédération, dont le Japon et la Jordanie, insistaient pour une élection immédiate après la radiation de Bin Hamman. Mais le président intérimaire de l'AFC, le Chinois Zhang Jilong, a convaincu le comité exécutif, réuni au siège de la Confédération à Kuala Lumpur, de ne pas précipiter le scrutin, et d'attendre que le poste soit vacant pendant plus d'un an. «Cela signifie qu'un congrès extraordinaire à cet effet ne pourra se réunir qu'après le 30 mai», précise l'AFC ce vendredi dans un communiqué.

 
микрозайм на карту