ZAM : 7 joueurs Zambiens condamnés en Finlande

Le tribunal de Rovaniemi, en Laponie finlandaise, a condamné  neuf joueurs du club de la ville, dont sept Zambiens, à des peines comprises entre six et vingt mois de prison avec sursis pour avoir accepté des pots de vin afin d’arranger des matchs. Au centre de cette affaire se trouve le Singapourien Wilson Raj Perumal, impliqué dans un réseau de matchs truqués en Afrique et en Asie.

Accusé de faire partie d’un réseau ayant tenté de truquer 26 matchs finlandais entre 2008 et 2011, y parvenant à 11 reprises, l’implication du Singapourien a été prouvée par la cour pour sept rencontres et celui-ci a donc écopé de deux ans de prison et 150 000 euros d’amende (son profit estimé). Les joueurs zambiens Godfrey Chibanga, Chileshe Chibwe, Francis Kombe, Stephen Kunda, Christopher Musonda, Chanda Mwaba et Nchimunya Mweetwa, ainsi que deux autres joueurs du Rovaniemen Palloseura (RoPS), le club de Rovaniemi, ont eux été condamnés à des peines comprises entre six et vingt mois de prison avec sursis ainsi qu’à des amendes atteignant un total de plus de 200 000 euros.

Fausse sélection togolaise et matchs arrangés du Zimbabwe

Les joueurs concernés touchaient en général des pots de vin entre 500 et 40 000 euros et chaque match truqué pouvait rapporter entre 500 000 et 1,5 million d’euros au réseau de Perumal. Zeddi Saileti, un autre Zambien qui a joué dans ce même club durant 16 saisons avant de prendre sa retraite en 2009, est toujours recherché et résiderait actuellement en Zambie, selon Risto Niva, le président du RoPS, dans des déclarations reprises par l’agence Associated Press. Selon les conclusions du tribunal, Saileti serait celui qui a « instigué » ce système de corruption au sein de l’équipe.

Mais les activités du réseau dont faisait partie Wilson Raj Perumal, qui comprenait six membres asiatiques et d’Europe de l’Est, ne se limitaient apparemment pas à la Veikkausliiga, le championnat finlandais. Perumal s’était déjà fait remarquer en tant qu’intermédiaire présumé dans le match entre le Bahreïn et une fausse sélection du Togo, en septembre 2010. La semaine dernière, un rapport de 160 pages publié par la fédération zimbabwéenne de football accusait Perumal d’avoir arrangé des matchs de la sélection lors de tournées en Asie entre 2007 et 2009. Suite à sa condamnation en Finlande, Perumal envisage pourtant de faire appel car « il estime qu’une peine plus courte aurait été plus appropriée », selon son avocat Me Pertti Pöykkö. (Avec RFi).

 
микрозайм на карту