QAT - CM 2022 : L'accusatrice se rétracte

Mondial/Can - FIFA

Coup de théâtre : l'accusatrice du Qatar, Phaedra Al Majid, s'est rétractée sous serment. Les accusations de corruption portées contre le Qatar après sa désignation comme hôte de la Coupe du monde 2022 ont pour origine une vengeance personnelle de l'ancienne attachée de presse de la candidature qatarie. Elle avait témoigné que le richissime état gazier avait versé des pots de vins à trois membres de la FIFA pour s'assurer de leurs votes. La presse britannique avait repris ses accusations, également relayées par une commission d'enquête du Parlement de Londres.
«J'étais très déçue de quitter le comité de candidature et je voulais lui nuire en retour. Mes intentions étaient de faire les gros titres, je ne m'attendais pas à ce que mes mensonges aient autant de conséquences. C'est allé trop loin. Il n'y a jamais rien eu de suspect ou de malversation de la part du Qatar», a-t-elle déclaré à la BBC.

La fédération internationale des fraudeurs (FIFA) a confirmé avoir reçu un mail «d'une personne qui affirme être l'auteure d'allégations liées à la candidature du Qatar, allégations qu'elle retire».

 
микрозайм на карту