CIV: Drogba "l'égocentre" (M. Faouzi)

Opportuniste comme à son habitude, l'Ivoirien Didier Drogba a pris de vitesse le prince Albert de Monaco et il a organisé, les 12 et 13 juin, son mariage dans la.... Principauté. Il a officialisé son union avec la mère de ses enfants, la Bamakoise Lala Diakité. Et, il a mis le paquet!

Vedettes de la Premier League, oligarque russe, homme d'affaires franco-libanais, stars de la musique africaine....Du beau monde et du beau linge. Une "petite" fête qui aura coûté la bagatelle de 500 000 euros, soit 330 millions FCFA! Bien sûr, Monsieur Didier a tout loisir de claquer, comme bon lui semble, son fric (et celui de ses sponsors), mais il n'empêche que ses frasques monégasques frôlent l'indécence et suscitent quelque indignation.

* Drogba aurait pû fêter son mariage à Bamako ou en Abidjan : il a choisi la jet set du Rocher et il a exclu ses nombreux supporteurs d'Afrique;
* Il a organisé sa fête alors que ses compatriotes commencent à panser les plaies d'une "guerre civile" qui a laissé son cortège de morts et de désolation. La Côte d'Ivoire est endeuillée mais Didier s'éclate avec ses copains à Monaco;
* Il n'a pas invité ses coéquipiers de la sélection ivoirienne comme s'ils n'étaient pas dignes d'être de la fête!
* Suprême hypocrisie : il a profité de la "fête" pour lancer, au nom de sa fondation, un appel aux donateurs pour la construction d'un hôpital à Attécoubé. Les 330 millions FCFA n'auraient-ils pas fait l'affaire?

Diddier Drogba s'est encore illustré par un égoïsme haïssable. Comme à son habitude sur le terrain. Un grand joueur par la taille mais pas par le rayonnement humain.

 

 

 

 

Mis à jour (Vendredi, 24 Juin 2011 12:54)

 
микрозайм на карту