ALG : Un secret de polychinelle (HSO)

Eco/Medias - MEDIAS
Ce que l'ex-sélectionneur Rabah Saadane n'a pas voulu dévoilé, lors du forum d'El Bilad, au sujet du 4-0 infligé par l'Egypte en demi-finale de la CAN est un secret de polychinelle. Tout comme la fameuse affaire de corruption qui a vu le Président de la JS.Kabylie Mohand Hannachi trainer le bonimenteur de la fédération Algérienne Mohamed Raouraoua en justice, il s'agit d'une tentative de corruption. Certains joueurs ont été approchés pour "lever le pied", leur objectif étant largement atteint pour permettre aux égyptiens de remporter un troisième titre africain. Pourquoi ? Pour un poste à la FIFA, les Egyptiens étant à partir du Caire (siège de la CAF) les maîtres d'oeuvre de toutes les élections.
 
микрозайм на карту