SEN : Sow objet de toutes les convoitises

Le club turc de Fenerbahçe s'apprête à faire une offre de quinze millions d'euros pour s'attacher les services de l'international sénégalais de Lille Moussa Sow. Mais Lille souhaite lui prolonger l'aventure avec le meilleur buteur de la L1.

Auteur de 25 buts cette saison, Moussa Sow (25 ans) a grandement contribué au titre de champion de France remporté par Lille. Revers de la médaille pour le LOSC, son attaquant international sénégalais n'a pas laissé insensible les émissaires venus le voir. Parmi les prétendants, Fenerbahçe n'a pas perdu de temps pour passer à l'action. Selon nos informations, les dirigeants du club turc ont alloué ce mardi une enveloppe de quinze millions d'euros pour s'attacher les services de l'ancien attaquant de Rennes, très demandé également par Naples et des clubs anglais (Sunderland et Newcastle).

Fenerbahçe, qui a toujours un œil sur le championnat de France, suit l'ancien joueur d'Amiens depuis quelques mois. « Fenerbahçe a décidé de concentrer ses efforts sur Moussa Sow, nous glisse un proche du dossier. Le club a envoyé des émissaires pour le suivre contre Sochaux (1-0, 36eme journée de L1) et le PSG (2-2, 37eme journée). Le club voudrait l'associer à ses compatriotes Mamadou Niang et Issiar Dia, pour peu que ce dernier reste. » Dans cette optique, les anciens joueurs de Marseille et de Nancy, qui entretiennent de bonnes relations avec Moussa Sow, pourraient servir d'intermédiaires. D'autant plus que le défenseur marseillais Souleymane Diawara, lui aussi international sénégalais, intéresse aussi les Turcs.

Mais que les supporters lillois se rassurent. Si l'intérêt est réel et bientôt concret, il sera difficile de faire bouger Moussa Sow, qui se sent bien à Lille pour sa première saison dans le Nord. Débarqué de Rennes la saison dernière pour zéro euro, l'ex-pensionnaire de Sedan n'est pas pressé de partir. De son côté, le club du président Michel Seydoux s'oppose évidemment à tout départ du joueur qui est sous contrat jusqu'en 2013, même si un bénéfice net de quinze millions d'euros fait toujours réfléchir en ces temps de crise. Une prolongation de contrat avec revalorisation salariale pourrait d'ailleurs bientôt voir le jour. En espérant que Fenerbahçe ne se décide pas à mettre le paquet. (Avec 365)

Mis à jour (Mardi, 07 Juin 2011 21:20)

 
микрозайм на карту