CAN : La Lapalissade d'Abdelhak Benchikha

Eco/Medias - MEDIAS

Le sélectionneur Abdellhak Benchikha a déclaré lors d’une conférence de presse que « s’il ne gagnait pas, il s’en ira. » contre le Maroc le 4 juin pour le compte des éliminatoires de la CAN. Des propos qui sonnent comme une Lapalissade*** surtout après les révélations concernant les contacts entre le gestionnaire de la fédération algérienne Mohamed Raouraoua et le technicien Franco-croate Vahid Halilhodzic  pour le remplacer quel que soit le résultat  du match.

*** Monsieur Lapalisse a déclaré un jour la cèlèbre phrase : "Un quart d'heure avant de mourir, il était encore en vie".

 
микрозайм на карту