MAR : Pas plus de deux mandats à la Fédé

Eco/Medias - PARUTION
Le directeur marocain des sports, Said El Boukhara a estimé lors d’un séminaire sur la « professionnalisation sport » qu'il est temps de changer les statuts des Fédérations olympiques dans un souci de bonne gouvernance. La nouvelle loi prévoit deux mandats maximum pour le président d'une fédération qui doivent correspondre à des cycles olympiques, de manière à jauger ses réalisations sur la base des résultats aux JO. Dans une allocution à cette occasion, le ministre de la jeunesse et des sports, Moncef Belkhayat a souligné que "l’on ne peut pas entrer dans l'ère du professionnalisme du jour au lendemain. L'association de fondamentaux juridiques, de partenariats avec les collectivités locales et d'un amorçage de la profession sont les piliers essentiels du décollage du football marocain", a-t-il estimé. Ce séminaire a été tenue en présence, notamment, du président de la Confédération africaine de football, Issa Hayatou et du président de l'Association des comités nationaux olympiques d'Afrique, Lassana Palenfo.
 
микрозайм на карту