AFR : Bongo veut-il piéger Ahmad ?

Afrique - CAF

En marge de l’ouverture de la 12ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations U17, le président du Gabon Ali Bongo Ondimba, a assuré le nouveau Président de l’instance africaine, le Malgache Ahmad Ahmad de tout son soutien pour la compétition ainsi que ses encouragements pour les réformes et les projets en cours. Mais, il lui a annoncé qu’il étudiait la possibilité de créer un fort mouvement en faveur du sport, et particulièrement le football, avec d’autres chefs d’Etat africains à l’occasion de la session de l’Union Africaine prévue en janvier 2018 à Addis-Abeba. Cette initiative vise-t-elle a remettre en selle, l’ami de toujours Issa Hayatou, et le remercier des faveurs qu’il a accordé au football gabonais avec l’organisation de deux CAN ? A signaler que durant les années de régne, sans partage, (1988 – 2017) du patriarche Issa Hayatou, tout un lobbying avait été mis en place, pour dissoudre le Conseil Supérieur du Sport en Afrique (CSSA) sous l’égide de l’OUA, qui servait d’organe de surveillance. –

 
микрозайм на карту