CAF : Hayatou puise-t-il dans les caisses de la CAF

Mondial/Can - CAN
Devant la menace de la candidature du Malgache Ahmad Ahmad au poste de président de la CAF lors des élections en mars prochain à Addis Abeba (Ethiopie), le président de l’instance africaine, Issa Hayatou a pris les devants. Pour la première fois depuis sa première élection en 1988 au Maroc, il est confronté à un duel qui ne sera certainement pas une partie de plaisir. Il est conscient de la stature de son adversaire bien plus jeune que lui (54 ans). Vice-pré- sident du Sénat, membre du CE de la CAF, il représente la nouvelle vague réformiste des dirigeants africains avec le Sénégalais, Me Senghor.
Le grand Baobab du Cameroun, miné par la maladie ne veut rien lâcher. Il a invité les 54 présidents des fédérations nationales membres de la CAF à assister à la finale de la CAN qui se jouera à Libreville avec semble-t-il, une prise en charge totale (Hébergement, Transport et Restauration et peut être perdiem). Le groupe qui soutient la candidature du malgache compte saisir le Comité d’éthique de la CAF et les medias internationaux pour dénoncer une telle initiative à moins que Issa Hayatou ne prouve que c’est avec ses deniers et non ceux de la CAF que les invités se rendent au Gabon. Le Comité rappelle que le président actuel a toujours bénéficié d’un quota impressionnant d’invités personnels (une centaine environ) dont la majorité est camerounaise.
A.Solbe (IN BOTOLA)
 
микрозайм на карту