MAL : Hamad candidat à la présidence de la CAF

Eco/Medias - MEDIAS

Un coup de tonnerre s’est abattu sur le siège de la CAF au Caire, le 13 décembre dernier, lorsque la lettre du malgache Hamad (54 ans) est arrivé annonçant sa candidature à la présidence de la CAF. Un défi lancé à Issa Hayatou qui n’avait pas connu d’adversaire depuis une vingtaine d’années. Hamad qui est membre du Comité exécutif de la CAF est un homme d’affaire avisé. Il est également dans son pays, vice-président du Sénat et a occupé la fonction de ministre. Au sein de la CAF,  il est considéré comme « un sage aux idées novatrices pour le football » et bénéficierait du soutien du président de la FIFA, Gianni Infantino qui ne cache plus son désir de travailler avec une nouvelle génération de dirigeants du continent.

Selon le bi-hebdomadaire algérien, BOTOLA, Hamad pourra également compter sur la majorité des fédérations de la COSAFA (14 membres) dont l’Afrique du Sud. Cette zone comprend le vice président de la CAF, Patel et le sud-africain Danny Jordan. Dans l’entourage de Issa Hayatou, la surprise est grande, il s’agit-là d’un crime de lèse-majesté que le futur candidat risque de payer cher, comme tous ceux qui ont essayé de détrôner le grand Baobab du football africain qui rappelons-le a été élu pour la première fois en 1988 lors de l’assemblée générale de la CAF au Maroc. - ABL (IN BOTOLA)

 
микрозайм на карту