ALG : La FAF et la pelouse du stade d'Oran

Eco/Medias - ECONOMIE

Il a suffi que l’ex-défenseur international Madjid Bouguerra fasse une mauvaise glisse pour que les critiques les plus acerbes tombent sur la magnifique pelouse naturelle du 5-juillet et … que les affairistes de tout bord jettent l’anathème sur elle et crient au scandale. A nouveau, le 1er mai, la pelouse du temple a montré toutes ses qualités de souplesse et de rigueur, en accueillant les deux matchs de finale de Coupe d’Algérie, sans une seule «escalope». Pourtant, les derniers doutes avaient bel et bien été balayés en octobre 2015 lors des deux matchs amicaux des Verts face à la Guinée et le Sénégal disputés sous une pluie diluvienne, sans pour autant, que la pelouse perde de sa couleur ni de sa vitalité.

Ces reproches négatifs sur la pelouse ne sont pas innocents et ils sont condamnables. Encore une fois, des parasites à la petite semaine s’attaquent aux compétences nationales. Un jeune Algérien, Farid Boussaad, gérant de la Sarl Vegetal Design, est l’auteur de cet ouvrage somptueux qui fait de la pelouse du stade du 5-juillet, l’une des plus belles du continent, sinon la plus belle. Elle a été réalisée à l’aide d’une technologie « révolutionnaire », appelée Air Fibre. Un procédé qui permet une pousse ultrarapide de l’herbe et hyper résistance durant l’hiver. Elle est reconnue par la FIFA dont elle a obtenu toutes les certifications et répond donc aux normes standards internationaux. Enfin, elle a été choisie pour équiper les terrains notamment ceux de l’Euro 2016 et presque tous ceux d’Angleterre.

Aujourd’hui, des esprits mal intentionnés, cupides, des affairistes de tous bords, notamment eu sein de la FAF, veulent leur part du gâteau. Ils font un lobbying féroce pour imposer une autre forme de pelouse. Une délégation avec la bénédiction de l’instance fédérale aurait même été dépêchée à Oran. Certes, dans le cahier de charge, il est dit que la société chinoise (croit-on savoir) prendrait en charge la construction globale du stade mais, il pourrait être question de sous-traitance de la pose de la pelouse. Et c’est là où les vautours veulent participer au festin. (IN BOTOLA - AB. LAHOUARI ).

 
микрозайм на карту