ALG : Raouraoua et le diplôme CAF - XXL

Maghreb - ALGERIE

MIEUX VAUT EN RIRE

On savait que Raouraoua III s’occupait de tout et de rien au sein de la FAF mais de là, à le voir se mettre sous la peau d’un sélectionneur, il y a des lézards que l’on ne peut avaler. On l’a vu sur la main courante d’un stade, puis sur un autre faire le commissaire … De Dar Es Salem, on apprend qu’il s’était rendu dans les vestiaires de l’équipe nationale durant la mi-temps, pour apporter ses «lumières techniques» aux Mahrez, Slimani et consorts. Et le résultat de cette présence a fait que l’équipe nationale a retrouvé la lumière en quatre minutes, pour revenir au score. Un miracle pour ceux qui croient au miracle mais certainement pas pour le Raki des Verts qui n’a pourtant pas fait le déplacement. De quoi naturellement faire rire les vivants, dans cette planète football, à l’image de Mahrez, qui a déclaré à la fin de la rencontre : « Le coaching de Gourcuff a fait la différence.» Tout est là, les amis. Il ne faut pas aller plus loin.

Si l’on additionne le nombre de joueurs titulaires absents et cette volonté qui anime les équipes dites « faibles», aux équipes dites grandes, on obtient les résultats du Tchad qui a battu l’Egypte (1-0), les Comores qui ont été volés par le Ghana (0-0) alors qu’ils avaient inscrits un but de toute beauté à deux minutes de la fin … Le football, on le sait, est fait de surprises. La seule surprise possible pour les fans est que mardi, au stade Chaker, les Verts qui n’ont pas joué en blanc (tiens !tiens !) se fassent canarder par les coéquipiers du redoutable Samatta. Et c’est là où l’on doit demander Raouraoua III, d’appliquer une équation qu’il connaît que très bien : l’avantage du terrain + le public + l’arbitrage. Et puis après, il pourra se décerner un diplôme d’entraîneur CAF – XXL, sans avoir comme examinateur, le professeur de math, Christian Gourcuff . - AB.Lahouari (In Botola)

 
микрозайм на карту