CAM : Joseph-Antoine Bell doit être interné

Afrique - CAMEROUN

Suivi par un psychiatre depuis quelques années, l’ex-portier des lions indomptables, Joseph Antoine Bell a sa place dans un asile d’aliénés. Ses graves déclarations sur un plateau de télévision camerounaise le prouvent aisément. Il a accusé l’un des proches du président de la JS Kabylie, Moh Cherif Hannachi, d’être à l’origine de la mort de son compatriote Albert Ebossé. « Tout le monde dit que le jeune Ebossé était victime d’un projectile jeté sur le terrain. (…). J’ai reçu des informations selon lesquelles Ebossé n’est pas mort sur le terrain. Il était allé aux vestiaires et a été agressé par un des loubards du président. C’est l’un de ces loubards du président qui a agressé Ebossé dans le vestiaire. Donc, ça devient véritablement un assassinat », a déclaré l’ancien gardien de l’OM, sans révéler ses sources. Selon les mêmes sources (sic), Joseph Antoine Bell - qui est raillé par ses compatriotes pour être le seul camerounais à ne pas se payer un sandwich - est victime de troubles hallucinatoires ... A signaler que le procureur de la République près le tribunal de Tizi Ouzou a confirmé dernièrement, dans un communiqué de presse, la thèse du médecin légiste selon laquelle le défunt Ebossé a été atteint par un objet contondant et tranchant qui a provoqué une hémorragie interne. La dépouille d’Ebossé a été transférée au niveau de la morgue de l’hôpital militaire de Douala.

 
микрозайм на карту