CM : De forts soupçons sur Raouraoua

Eco/Medias - ECONOMIE

De forts soupçons de corruption pèsent sur Mohamed Raouraoua représentant africain au CE de la FIFA du fait de son amitié avec le qatari Mohamed Bin Hammam accusé par le Sunday Times d’avoir versé 5 millions de dollars à 30 fédérations du continent. Le représentant de la FIFA qui a l’ambition de remplacer Issa Hayatou, malade, à la tête de la CAF, aurait fait la campagne de Bin Hammam pour la présidence de la FIFA contre Joseph Blatter. Il aurait également servi d’intermédiaire avec plusieurs présidents de fédérations nationales. De son côté, par un communiqué, Issa Hayatou a démenti toute tentative de corruption.

 
микрозайм на карту