GABONLes Infos

GAB : De l’orange au Maroc au grigri au Benin

Le Gabon est-il mauvais perdant ? Une question qui mérite d’être posée après les nouvelles accusations proférées à l’encontre du Bénin, son adversaire en amical dimanche dernier. Battus (2-0) à Lisbonne, les panthères privées de leur star Pierre-Emerick Aubameyang, accusent selon Tendance Gabon, qui cite un marabout ayant requis l’anonymat, les écureuils sont accusés d’avoir « a gagné grâce aux médicaments». Pire, les béninois sont accusés d’avoir fait des incantations mystiques pour envouter les joueurs de l’équipe du Gabon, la veille du match ! Les panthères ont même été attachés, bloqués et amarrés dans une bouteille, elles étaient donc incapables de voir durant tout le match la cage de Fabien Farnolle ou de Saturnin Allagbe. Fort heureusement, en gentelamn, les béninois ont fini par casser la dite bouteille à la fin de la rencontre afin que les joueurs Gabonnais puis rentrer chez eux et rejoindre leurs clubs respectifs avec toutes leurs facultés ! Un épisode qui n’est pas sans rappeler les accusations proférées contre le Maroc en 2017 lorsque le Gabon avait été balayé (3-0) par les Lions de l’Atlas, en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Les joueurs gabonnais dont Pierre Emrique Aubamayang avait alors accusé les marocains de les avoir intoxiqués au jus d’orange. Cadre de la sélection du Maroc, Medhi Benatia avait alors conseiller à Aubemeyang dans une vidéo posté sur les réseaux sociaux avec ironie, d’aller voir  du côté du thé. L’histoire n’a jamais dit laquelle des deux boisons était à l’origne du 3-0.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité