FIFALes InfosSUISSE

SUI : La FIFA optimiste pour Infantino

Après avoir « pris acte », jeudi, de la décision du procureur spécial, Stefan Keller d’ouvrir une procédure pénale dans le cadre des rencontres entre Gianni Infantino et le procureur de la Confédération Michael Lauber. La FIFA a réagi, aujourd’hui dimanche, estimant qu’« il n’y a aucune raison d’ouvrir une enquête», avant de préciser qu’il n y avait «Rien qui indique de près ou de loin qu’un délit ou un acte répréhensible a été commis» précise l’instance mondiale. « Il n’y a absolument rien d’illégal dans le fait de rencontrer un procureur, ni en Suisse, ni ailleurs.» conclut la fédération. Une position qui éloigne donc le président de la FIFA des feux du comité d’éthique 

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité