Les InfosMondial/CAN

FIFA : L’IFAB autorise (temporairement) cinq remplaçants par équipe

ABL

Dans une lettre circulaire envoyée à toutes les associations nationales, la FIFA annonce que pour « réduire l’impact sur les compétitions futures) et sous des conditions météorologiques différentes, ce qui pourrait avoir un impact sur le bien-être des joueurs, l’IFAB (l’International Football Association Board) a approuvé la proposition de la FIFA d’introduire un amendement temporaire à la Loi 3 – Joueurs concernant le nombre maximal de remplacements autorisés, pour les compétitions devant s’achever en 2020, que celles- ci aient déjà commencé ou non. ». Ce passage pourrait être mis en pratique immédiatement en Afrique.

LOI 3 – Joueurs ; amendement temporaire

Ainsi, « chaque équipe sera autorisée à utiliser un maximum de cinq remplaçants pour éviter de trop perturber le cours du match, chaque équipe aura au maximum trois opportunités de procéder à des remplacements pendant le match ; en outre, ces remplacements pourront être effectués à la mi-temps (…) . Si les deux équipes effectuent un remplacement en même temps, il sera considéré qu’elles utilisent chacune l’une de leurs trois opportunités de remplacements (…) Les remplacements et opportunités de remplacements non utilisé(e)s seront reporté(e)s à la prolongation (…) L’IFAB indique par ailleurs que « Si le règlement d’une compétition autorise un remplacement supplémentaire en prolongation, les équipes bénéficieront chacune d’une opportunité de remplacements supplémentaire ; en outre, les remplacements peuvent avoir lieu avant le début de la prolongation et à la mi-temps de celle-ci ». En revanche, l’IFAB précise que « le recours à des remplacements libres n’est pas une option pour les compétitions seniors.

Les pauses de rafraîchissements et vidéo

L’IFAB tient également à attirer l’attention des organisateurs de compétitions sur « les options existantes dans les Lois du Jeu relatives au bien-être et à la sécurité des joueurs et des autres
participants, en particulier celles relatives aux pauses de rafraîchissement explicitées dans la Loi 7. « Si les organisateurs de compétitions en décident ainsi, les compétitions dans lesquelles l’assistance vidéo à l’arbitrage est mise en oeuvre peuvent cesser d’utiliser cette technologie
dès leur reprise. Toutefois, si le recours à l’assistance vidéo à l’arbitrage est conservé, tous les aspects des Lois du Jeu et, par extension, du protocole d’assistance vidéo à l’arbitrage, demeurent en vigueur. Enfin, les compétitions en droit d’appliquer l’amendement temporaire de la Loi 3, ou toute autre option existante, ne nécessitent pas d’autorisation de l’IFAB. »

Coronavirus (Covid-19) et Lois du Jeu 2020/21

« Les Lois du Jeu 2020/21 seront en vigueur pour tous les matches (de compétition ou non) disputés à compter du 1er juin 2020, mais les compétitions qui ont été suspendues en raison du
Covid-19 pourront être achevées selon les Lois du Jeu 2019/20 ou en adoptant les Lois du Jeu 2020/21, même si celles-ci reprennent après le 1er juin. Les matches amicaux/d’entraînement/de préparation disputés en vue de la reprise d’une compétition pourront utiliser la version des Lois qui sera en vigueur lorsque reprendra la compétition en question. »
.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité