FIFALes InfosMondial/CAN

FIFA : Un test d’éligibilité pour Ahmad

ABL

Le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, a enfreint divers codes d’éthique, selon BBC Sport Africa. Mercredi, le vice-président de la FIFA de Madagascar a annoncé son intention de se présenter pour un second mandat lors des élections de la CAF en mars prochain. Cela pourrait maintenant être mis en doute après que la chambre d’enquête de l’instance dirigeante mondiale du football a déterminé qu’il avait enfreint divers codes de conduite.

La prochaine étape consiste pour la chambre de jugement à distribuer sa peine, a déclaré une source, ajoutant que cela se produira probablement d’ici la fin novembre. Toute interdiction est susceptible d’exclure les chances de. Ahmad d’être réélu, étant donné qu’il devrait passer un test d’éligibilité pour reprendre sa place au Conseil de la FIFA.

BBC Sport Africa comprend que les violations présumées incluent le rôle de Ahmad dans l’accord controversé impliquant Tactical Steel. Tactical Steel est un fabricant français de salles de sport peu connu, dirigé par un vieil ami de Loic Gerand, alors attaché de M. Ahmad, qui a fourni du matériel de sport à CAF en 2017 après l’annulation d’un accord initial avec Puma.

L’accord avec Puma, qui était légèrement plus petit, valait un peu moins de 250 000 dollars tandis que l’accord alternatif avec Tactical Steel – pour 22 000 articles au lieu de 15 000 – s’élevait à un peu plus de 1 million de dollars. À l’époque, Ahmad a nié les accusations de tout acte répréhensible dans l’accord comme étant «totalement faux, malveillant et diffamatoire».

Un porte-parole de la FIFA a refusé de commenter l’affaire éthique lorsqu’il a été contacté par BBC Sport Africa. «Veuillez noter qu’en règle générale, le comité d’éthique indépendant ne commente pas les procédures en cours potentielles ni si des enquêtes sont en cours ou non sur des cas présumés», a déclaré le porte-parole. «Comme d’habitude, toute information que le Comité d’éthique souhaiterait partager sera communiquée en conséquence sur ses indications.» On croit savoir que des réseaux s’activent auprès de la police française pour enterrer le dossier de la corruption.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité