AlgerieLes Infos

FAF : Djilali Touil (BF), dans la tourmente (Lafordasse)

LAFORDASSE

Le membre du Bureau fédéral, Djilali Touil, président de la Ligue de la wilaya de Chlef, président de la commission du football amateur de la FAF, a t-il tenté d’influencer le commissaire au match de la rencontre, Oued Sly – JSM Tiaret (1-2) (comptant pour la 17e journée de L2 Groupe Ouest), Derdour Touati, président de la Ligue de Mostaganem ? Selon plusieurs sources concordantes, la réponse est oui et un rapport a même été transmis au président de la Fédération algérienne de football (FAF), Charaf-Eddine Amara. Le membre du Bureau fédéral se serait rendu coupable de plusieurs dépassements et aurait même tenté d’user de sa fonction et titre de membre fédéral pour dissuader Derdour Touati de rapporter les faits constatés le jour du match. Selon nos informations, Djilali Touil a d’abord été éconduit par le commissaire au match, alors qu’il se dirigeait vers les vestiaires des arbitres.

Par la suite, des incidents ont été causés par le président de Oued Sly, selon le rapport du commissaire au match. Un rapport que le membre du BF, Djilali Touil, a tenté d’influencer, en contactant directement Derdour Touati pour lui demander de ne pas l’envoyer en l’état, selon plusieurs sources. En contrepartie, il a clairement proposé à son interlocuteur de « les aider » en rappelant qu’il était à la Fédération et qu’ils pouvaient compter sur lui au cas où. Une proposition rejetée par Derdour Touati, qui est venu rapporter les faits, jeudi dernier, à Oran, selon certains responsables présents, lors de la réunion provoquée par Abdelkrim Medouar, président de la LFP, chargé de la gestion des affaires courantes, avec les présidents de Ligues de l’Ouest afin de les sensibiliser justement sur le rôle des commissaires au match en cette fin de saison.

Outres les présidents de Ligues de l’oranie, le Secrétaire général de la LFP, Mourad Boussafer, et le vice-président de la FAF et président de la Ligue de Saida,Yacine Benhamza, étaient aussi présents dans la salle. Il a été d’ailleurs reproché à ce dernier «d’avoir ramené» Djilali Touil « dans ses bagages », puisque ce dernier figurait sur la liste du président de la Ligue de Saida lorsqu’il a présenté sa candidature à la présidence de la FAF, avant de rallier la liste de Charaf-Eddine Amara. Le successeur de Kheïreddine Zetchi, absent depuis plusieurs jours, saisi par écrit, est dans l’obligation de transmettre le rapport aux organes compétents de la FAF… une première patate chaude pour l’ancien président du CR Belouizdad.

LAFORDASSE

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité