AfriqueCAF

Exclusif : assisté par deux avocats, Ahmad toujours entendu par les enquêteurs

Red - De notre envoyé spécial, Nazim Bessol à Paris

Le président de la fédération nigériane de football Amaju Pinnick, premier vice-président de la CAF, qui a quitté la capitale française hier après-midi, avant même la fin de la réunion du comité exécutif, a été rappelé en urgence. Dans l’impossibilité de rallier Paris, c’est Constant Omari, 2vice-président de la CAF qui a présidé la réunion en présence de deux représentants de la FIFA. Omari a tenu à rassurer tout le monde en annonçant que le Président Ahmad est toujours entendu en tant que président de la CAF par les enquêteurs de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclif). Il n’est pas inculpé, selon Omari et demeure serein. Il est assisté par l’avocat de la CAF et un avocat de renom sur la place de Paris qui devrait être bientôt épaulé par un troisième ténor du barreau. Enfin, le 2e vice-président d cela CAF a appelé ses collègue à soutenir le président qui est entendu entant qualité de témoin.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité