Eco/MediaECONOMIELes Infos

ECO : CAF – Lagardère, une histoire loin d’être finie

NAZIM BESSOL

A un peu plus d’un mois du coup d’envoi du CHAN 2020 au Cameroun, la CAF met les bouchées doubles pour trouver un partenaire pour la réalisation et la diffusion du championnat d’Afrique des Nations (CHAN), réservé aux joueurs évoluant sur le continent. L’instance continentale d’Ahmad Ahmad avait dénoncé le contrat qui la liait à Lagardère Sport jusqu’en 2028 et sa résiliation le 5 novembre dernier « avec effet immédiat». Un document d’agence signé entre les deux parties en 2016 sous la présidence de Issa Hayatou. Une décision «fermement» contestée par le groupe français qu’il juge «illégale, abusive et non fondée». Toutefois, il a «invité la CAF à revenir au plus vite à une position raisonnable et à continuer à honorer
ses engagements».

Mais du Caire, où Fatma Samoura, dans son costume de Déléguée générale de la FIFA en Afrique, s’active à mettre en place sa feuille de route, rien ne semble pouvoir infléchir la position de la CAF. Mieux, l’instance panafricaine va jusqu’à publier un communiqué dans lequel elle annonce que : «La CAF salue la décision de la Chambre de commerce internationale (ICC) de Genève du rejet de la demande de mesures d’urgence introduites par Lagardère Sports dans le cadre de la résiliation de son contrat d’exploitation commerciale des compétitions de la CAF.» Mieux, la Confédération africaine explique qu’ : «Avec le soutien de la FIFA, la CAF continuera de défendre les droits des supporters de football qui veulent pouvoir regarder le football africain dans leurs pays respectifs, et la CAF protégera également les droits de véritables partenaires commerciaux qui veulent voir un environnement des affaires du football africain transparent, sain, et compétitif».

Une position qui semble avoir pris du plomb dans l’aile, puisque la CAF a entamé la semaine dernière un cycle de négociations avec Lagardère Sport en vue de trouver une solution médiane. Ainsi, le premier vice-président de la CAF, Constant Omari, a rencontré les représentants de Lagardère Sport, jeudi dernier à Paris. Si rien n’a filtré sur la teneur des discussions, certaines indiscrétions n’hésitent pas à évoquer le retour du groupe français aux affaires à la CAF. Contacté par BOTOLA, Constant Omari, Vice-président de la CAF et membre du Conseil de la FIFA s’est refusé à tout commentaire et a expliqué qu’à « ce stade, il n’y pas d’infos à mettre sur la place publique et que la primeur sera réservée au Comex .» –

NAZIM BESSOL

LE + D’INFOS
Tout en discutant avec l’Agence Lagardère sport, la CAF a lancé, mercredi, un appel d’offres sur les droits – TV portant sur les compétitions qui auront lieu au cours des deux prochaines années entre autres : la CAN 2021 et
ses éliminatoires, – BO

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité