AlgerieLes Infos

COA – ACNOA : L’indécent double jeu de Berraf

AB. Lahouari

Le président du Comité Olympique Algérien (COA) et de l’Association des Comités Olympiques Africains (ACNOA), Mustapha Berraf, muet comme une carpe devant la décision de la CAF d’organiser la CAN Futsal du (27 janvier au 7 février 2020 dans la ville occupée de Laâyoune (Sahara Occidental), a été sommé par le Ministère algérien de la Jeunesse et des Sports, d’éclaircir sa position et de rendre compte des actions engagées. En effet, après le communiqué publié par la FAF et la lettre de protestation officielle
adressée à la CAF et à la FIFA, les autorités s’attendaient à une intervention énergique du COA et de l’ACNOA,(la plus haute autorité morale du continent) pour dénoncer une violation flagrante et caractérisée des Principes fondamentaux de la Charte Olympique.

Une charte que Mustapha Berraf n’hésite jamais à brandir contre les ministres et les autorités algériennes et qu’il occulte lorsque les constantes diplomatiques et les nobles positions historiques de l’Algérie sont bafouées. Or, acculé, il a choisi de retirer sa casquette continentale, pour apporter un soutien timide, à la démarche de la FAF, dans une déclaration au quotidien El Khabar, puis, il a fait signer un communiqué du COA par un président intérimaire ( sic) dont on se demande depuis quand la passation a été faite. En somme, Berraf joue à l’art de nager sans se mouiller avec des toasts aux petits fours des Awards en Egypte et du chocolat Suisse où il se trouve actuellement.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité