CM 2022Les InfosMondial/CANQatar 2022

CdM : 21 novembre, à J-730 de Qatar 2022

Djamel O.

Samedi 21 novembre, deux ans avant le coup d’envoi de la Coupe du Monde FIFA, unepremier au Moyen-Orient et dans le monde arabe.

Donc, le compte à rebours est enclenché, les préparatifs se multiplient au Qatar pour offrir un Mondial exceptionnel, qui permettrait aux fans de football du monde entier de profiter de la magie du Moyen-Orient et de découvrir sa culture. En termes de l’avancement des travaux sur des projets, l’infrastructure du tournoi est achevée à 90%. Trois des huit stades sont prêts et les travaux principaux dans deux autres sont terminés. Tous les stades devraient être achevés plus d’un an avant le début du tournoi, ce qui va permettre aux organisateurs de tester leur état de préparation bien avant l’événement. Les trois stades déjà prêts, Khalifa International Stadium, Al-Janoub Stadium et Education City Stadium, ont accueilli plus de 100 matches cette année avec des mesures de précaution strictes imposées par la pandémie Covid-19.

 

Les travaux avancent

Les travaux de développement des infrastructures réalisés par l’Etat du Qatar se poursuivent également conformément aux plans. Le métro moderne de Doha fonctionne désormais à pleine capacité, et le pays est sur le point d’achever les routes locales et express, ainsi que l’expansion de l’aéroport international de Hamad. Ce dernier  devrait répondre aux besoins de plus de 50 millions de passagers par an d’ici 2022. Dans ce contexte, le président de la FIFA, Gianni Infantino, a qualifié cette année de “pleine de défis pour le monde entier et pour le football”. Le Président de la FIFA a déclaré que les progrès constants dans le développement des travaux sur les projets de la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 démontrent, une fois de plus, l’engagement inébranlable et continu du pays hôte sous la direction de Son Altesse, Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani, émir de l’État du Qatar. “À un moment où nous sommes à deux ans du début de la Coupe du monde, je remercie personnellement Son Altesse Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani d’avoir accueilli ce tournoi, qui, j’espère, ne sera pas effacé de la mémoire et laissera un héritage durable qui s’étendra au-delà de 2022”

 

Infantino : «Nous allons vivre une Coupe du monde exceptionnelle»

Infantino a salué les très importantes réformes du travail récemment annoncées par le gouvernement qatari. “Le Qatar a progressé dans la construction des stades, tout en veillant à ce que des mesures strictes soient mises en œuvre pour protéger la santé des travailleurs, et les matches de la Ligue des champions de l’AFC qui se déroulent au Qatar montrent leur flexibilité et leur capacité pour une meilleure performance dans des conditions difficiles”. Le Président de la FIFA a poursuivi en affirmant qu’au cours de sa courte visite à Doha, il y a quelques semaines, je me suis arrêté sur les progrès remarquables des préparatifs. Je m’attends, avec confiance, à une excellente Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022 à la lumière de la transformation positive qu’elle a induite aux niveaux local et régional, ainsi que de l’expérience unique qu’elle procurera. Le tournoi est pour les fans des différents pays qui devront vivre la meilleure version de la Coupe du monde”.

 

Le Qatar, un lieu de rassemblement des cultures

Pour sa part, Son Excellence M. Hassan Al Thawadi, Secrétaire général du Comité suprême pour la livraison et l’héritage, a exprimé sa fierté des progrès accomplis par le Qatar au cours des dix dernières années. “Les projets ont enregistré un développement remarquable et les travaux se poursuivent selon ce qui est prévu. Et bien avant le début de la Coupe du monde, on annoncera la disponibilité de tous les stades pour le tournoi. Les programmes commencent à laisser un impact positif sur le quotidien des gens dans des domaines tels que les droits des travailleurs, l’éducation et l’entrepreneuriat”, a déclaré Al-Thawadi, notant que cette édition du tournoi est d’une grande importance pour le Qatar et la région dans son ensemble. Al-Thawadi a exprimé ses aspirations à ce que la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 soit un «lieu de rencontre où tout le monde est le bienvenu» et que le tournoi «ouvre des ponts de compréhension mutuelle entre les cultures du monde entier et présente une image fidèle du monde arabe et de la région du Moyen-Orient».

 

Une Coupe du monde proche de l’ère moderne

La Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022 devrait être le tournoi le plus proche de l’ère moderne. La distance la plus longue entre un stade et un autre ne dépasse pas 75 km, tandis que la plus courte est de 5 km, ce qui offre de nombreux avantages pour les joueurs, notamment des périodes de repos, évitant les tracas de voyager avec des vols internes, l’hébergement et la formation dans un seul endroit tout au long de la période du tournoi, en plus de la possibilité de regarder plus d’un match par jour en phase de groupes, à la lumière du calendrier du tournoi, qui est de quatre matches par jour. Il est à noter qu’en juillet dernier, la date du match d’ouverture de la Coupe du monde a été annoncée dans le magnifique stade Al-Bayt, d’une capacité de 60 000 spectateurs. La finale aura lieu au stade Lusaïl, d’une capacité de 80 000 spectateurs, le 18 décembre 2022, qui coïncide avec la fête nationale du Qatar.

Djamel O.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité