AfriqueCAN 2021Les Infos

CAN : Tunisie – Mali, un combat d’Aigles (AB)

AB

La Tunisie croise le fer cet après-midi contre le Mali à Limbé, les deux favoris du groupe F. La Tunisie honore à sa quinzième phase finale de rang, ce qui constitue un record de régularité sur le continent. Au pied du podium lors de l’édition 2019, les Tunisiens avaient su se frayer un passage dans le dernier carré après un premier tour des plus poussifs. Depuis, Mondher Kebaïer a remplacé Alain Giresse sur le banc, l’équipe a survolé une poule éliminatoire abordable avant de se qualifier pour les barrages du Mondial 2022. Pour leur premier match du tounoi, Les Aigles de Carthage ont une réputation à défendre alors que le Mali, finaliste malheureux en 1972, court toujours derrière une première étoile. Sous la houlette du coach local Mohamed Magassouba, le Mali gagne en expérience et en régularité au fil des ans. Toujours basée sur des joueurs formés à l’Académie Jean-Marc Guillou de Bamako, il entend bien aller plus loin, histoire de confirmer enfin les remarquables résultats obtenus en catégories de jeunes et en A’ (finalistes du dernier CHAN).

Dans le deuxième match du groupe F, La Mauritanie, 102e au classement FIFA, et la Gambie 147e, s’affronteront ce soir à Limbé et font office d’outsiders. Qualifiés pour la première fois de leur histoire à l’édition 2019, les Mauritaniens n’avaient guère convaincu lors de la phase finale. Avec deux nuls et une défaite, les Mourabitounes avaient terminé à la dernière place de leur groupe, quittant prématurément la compétition. Le sélectionneur français Didier Gomes Da Rosa, qui a été nommé à la tête de l’équipe gambienne mi-novembre, devra trouver des solutions, notamment à une stérilité offensive inquiétante (2 buts en 6 matchs des éliminatoires du Mondial 2022) alors qu’il a dans ses rangs des joueurs titulaires en Serie A comme Omar Colley (Sampdoria) ou Musa Barrow (Bologne).

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité