Eco/MediaLes InfosMEDIAS

CAN : Le ministre-cumulard Lekjaa n’avait rien réservé (Nazim Bessol)

Nazim Bessol

Il était sûr de son coup, le ministre-cumulard marocain, Fawzi Lekjaa. Une semaine après la polémique suscitée par le positionnement de certains membres du Comex de la CAF, dont le ministre- cumulard, contre la tenue de CAN 2021 au Cameroun, du 9 janvier au 6 février 2022, et la montée au créneau de Samuel Eto’o, fraîchement élu président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), qui a évoqué une « trahison», la réprobation est générale. Si du côté du Burkina Faso, les choses semblent se tasser entre le colonel Sita Sangare, membre du Comex de la CAF, et sa Fédération nationale, après les excuses présentées par cette dernière et le retrait de la plainte pour diffamation déposée par le colonel, d’autres indices renseignent sur le niveau de certitude qu’avait le Marocain, en soutenant une position anti-africaine contre le maintien de la CAN au Cameroun aux dates prévues.

Selon nos informations, la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), que préside le ministre-cumulard, n’avait entrepris aucune démarche au Cameroun à moins d’un mois du coup d’envoi de la CAN pour ce qui est de l’hébergement de toute la délégation. Habitué à faire la pluie et le beau temps à la CAF et à la diriger par procuration, Fawzi Lekjaa était loin de s’imaginer que sa position allait être balayée par le président de la CAF, Patrice Motsepe, et ses collègues du Comex. Trop sûr de lui, il n’a dépêché aucun représentant et n’a entrepris aucune action, y compris de routine, pour pourvoir à des réservations supplémentaires à la charge de la Fédération, par exemple, pour les responsables fédéraux. Une initiative que la FRMF – comme d’autres font régulièrement – avait habitué tout le monde à opter pour d’autres sites d’hébergement que ceux fixés par la CAF. Ce n’est qu’à partir du 23 décembre que des requêtes urgentes et multiples ont commencé à être exprimées par la partie marocaine auprès des opérateurs camerounais et du Comité local d’organisation. – NAZIM BESSOL

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité