AfriqueAlgerieCAN 2021

CAN (Amical) : L’Algérie domine le Ghana

-DjO.

L’équipe nationale a maitrisé, avec beaucoup de métier, une bonne équipe du Ghana en s’imposant (3-0), quelques jours seulement avant le début de la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2021).

Malgré l’absence de plusieurs titulaires, à l’image de Mahrez, Benacer et Benlamri ou encore Slimani, les Verts ont bien entamé la rencontre. Ils avaient, d’ailleurs, montré une grande envie de trouver la défense adverse avec une monopolisation du ballon. Plus entreprenants, les Algériens ont rapidement trouvé la faille grâce à une action individuelle d’Adam Ounas. Un corner joué à deux a vu l’attaquant du Napoli prendre à défaut un défenseur ghanéen avant d’enchaîner par un tir, qui a eu raison du portier des Black Stars (7’). Un but venu après plusieurs tentatives des hommes de Belmadi, notamment cette opportunité pour Bounedjah, qui a trop tergiversé, ce qui a permis l’intervention de la défense ghanéenne. Malgré cette avance, les Verts ont continué leur domination.

Les Verts ont imposé leur rythme

Bounedjah, avec le bout du pied, était à deux doigts d’ajouter un deuxième but (35’). Son ballon a frôlé le montant droit du gardien de but du Ghana. L’équipe nationale a maintenu son pressing, mais a bien résisté au réveil de l’adversaire, mais vraiment de danger pour le dernier rempart, M’Bolhi. En somme, on peut dire que l’équipe nationale a réussi à maitriser la première mi-temps. Cela confirme la force et le grand potentiel du groupe de Belmadi. Les Black Stars ont entamé la deuxième période avec des intentions d’égaliser. Un puissant tir de Fatawu Issahuku a trouvé M’Bolhi bien vigilant, qui a détourné le cuir en corner (48’).

La maitrise physique des Algériens

Les Algériens avaient du mal à progresser, contrairement à la première période, surtout que les Ghanéens avaient mis plus d’impact physique et ont exercé un pressing très haut. Cependant, le potentiel technique des Verts leur a permis de desserrer l’étau. Une attaque rapide de Atal, qui a enchaîné par un centre obligeant le défenseur Jonathan Mensah de tromper son propre gardien de but (74’). Cinq minutes après, c’était au tour de Slimani d’enfoncer le clou en reprenant un centre de Boulaya (79’). Avec beaucoup de maitrise, les Verts ont montré qu’ils sont prêts pour entamer la défense de leur titre continental.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité