AfriqueCAN 2019Les Infos

CAN 2021 : Les doutes de Patrick Mboma

Red - ABL

L’augmentation des équipes de 16 à 24 en phase finale de la CAN, décidée par la CAF, version Ahmad Ahmad, pose d’emblée plus de problèmes qu’autre chose. Si l’Egypte a sauvé la mise in extremis, à la CAF, en janvier dernier en acceptant d’organiser le premier tournoi à 24 nations, les éditions à venir s’annoncent comme un véritable casse-tête, à commencer par celle de 2021 au Cameroun. Et la récente sortie médiatique de l’emblématique attaquant des Lions indomptables des années 2000, Patrice Mboma, n’est pas faite pour rassurer. Présent à Abidjan dans le cadre de la Supercoupe de la Côte d’Ivoire, il n’a pas hésité à faire part de ses inquiétudes: « Le Cameroun est en retard par rapport à ses infrastructures même si à ce niveau je ne m’inquiète pas trop. Mais, il y a les routes, les aéroports… (…) J’ai bien peur que ces travaux ne reprennent pas. Il faut donc construire et faire mieux », a-t-il lancé lors de la conférence de presse qu’il a animée au siège de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Une déclaration qui enfonce un peu plus la candidature du Cameroun et qui conforte la thèse d’un plan B évoqué par le ministre algérien de la Jeunesse et des Sports, Abderraouf Bernaoui, qui a annoncé qu’« il avait été demandé à l’Algérie de se tenir prêt ».

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité