AfriqueCAFLes Infos

CAF : Violation quasi systématique des statuts et règlements

BESSOL NAZIM

Le report du match Zamalek – Génération Foot, met une nouvelle fois à nu les carences de fonctionnement de la CAF, sous Ahmad Ahmad, et la violation quasi systématique des statuts à chaque fois qu’un obstacle se dresse. L’instance continentale apparaît, aujourd’hui, simple spectatrice de sa propre destruction. Constamment dans la réaction ou plutôt la surréaction, elle ne sait plus anticiper, n’a plus de vision ni de perspective si ce n’est, celle d’attendre le départ de son actuel gestionnaire et espérer des jours meilleurs. A force de compromis et de copinage, elle se donne en spectacle, devant le monde entier, à intervalle régulier maintenant. Elle refuse d’apprendre de ses erreurs récurrentes et récentes et persiste dans une voie qui ne fait qu’entacher à chaque scandale un peu plus sa réputation et sa crédibilité. Pour ce qui est de la rencontre Zamalek – Génération Foot, les choses semblent on ne peut plus claires à la lecture des statuts et règlements de la compétition. Ils énoncent qu’à J-14 de la rencontre, tout changement de domiciliation ou de date doit se faire avec le consentement des deux clubs, si la fédération n’a pas communiqué dans les délais et qu’au-delà c’est la commission inter-clubs qui fixe le lieu et la date. Une disposition que la CAF a choisi d’ignorer, du moins dans un premier temps.

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité