Les InfosSENEGAL

CAF : Senghor :”reprendre un nouvel élan”

Le président de la fédération sénégalaise de football (FSF), Augustin Senghor, membre du comité exécutif de la Confédération africaine de Football et candidat à la présidence de l’instance en mars 2021, est revenu dans une déclaration liminaire, sur sa candidature et brosser ses priorités. Le maire de Gorée confirme dans sa lettre les informations exclusives de footafrique.com et explique : « Le contexte actuel au sein de l’institution aidant, les sollicitations se sont multipliées et sont devenues plus pressantes au fur et à mesure que le terme du délai de dépôt des candidatures se rapprochait. ». Et de poursuivre « Lors de notre dernière réunion en date du 05 novembre 2020, les membres du Comité Exécutif de la Fédération Sénégalaise de Football m’ont fortement recommandé de postuler à la fonction suprême de Président de la CAF si l’opportunité se présentait. » poursuit Senghor.

Autocritique 

Fidèle à ses principes, le candidat sénégalais reconnait sans détour les multiples échecs de la mandature du malgache Ahmad Ahmad sans le nommer et assume sa part de responsabilité en tant que membre du Comité exécutif. « Au niveau personnel, il m’est apparu clairement que dans ces moments difficiles que la CAF a traversé ces dernières années, la responsabilité ne saurait être exclusivement imputée à ceux qui ont été investis de la mission de gouverner après avoir exprimé leur ambition légitime. Elle incombe aussi à tous ceux qui, comme moi, pour une raison ou une autre n’ont pas pu apporter les changements avec une contribution qui aurait pu être décisive pour la victoire de l’Afrique du Football sur elle-même et pour elle-même. » explique le président de la FSF.

Rassemblement

Conscient de la fracture ou des fractures nées au sein de l’instance depuis 2017, Augustin Senghor, place sa candidature sous le signe du rassemblement tout comme le mauritanien Ahmed Yahya, d’ailleurs. « Dans les prochaines semaines, vous pourrez prendre connaissance des principaux axes de mon programme ambitieux et innovant pour la CAF qui s’articule sur le crédo Ensemble pour un football africain uni, plus performant et plus attractif car c’est de tout cela que manque, à mon humble avis, notre organisation continentale. » écrit l’avocat. Un rassemblement qui va au-delà du continent et avec la FIFA, selon, Augustin Senghol : « Par ensemble, j’entends des dirigeants, acteurs et amateurs africains mais également les partenaires, en particulier la FIFA, instance faîtière du Football mondial qui, sous le magistère du Président Gianni Infantino a fait de l’Afrique une priorité dans la déclinaison de ses différents programmes de développement du Football à travers le monde. Rien ne sera négligé pour qu’en mars prochain à Rabat, la CAF puisse reprendre un nouvel élan avec une nouvelle équipe motivée, compétente et volontariste autour de moi.» conclut le patron du football sénégalais.

 

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité